Initié en 2006 à partir d’un travail de recherche artistique intégrant la plénitude de la création artistique tout en s’engageant dans des thèmes humanitaires universels.

LE CONCEPT DE L’ECO-POÉSIE

Écologie, anthropologie, et environnement sont des couloirs qu’explore cette démarche Eco-poétique, qui interroge et frise l’impertinence, en exposant la vitalité de l’humanité, les rapports entre l’homme et la nature, l’imaginé et l’imaginaire. 

Il s’agit d’un espace littéraire inscrit dans une dynamique artistico – écologique nommée “ECO-POESIE” le travail est développé à partir de l’appréciation, l’observation, la description, et l’interprétation des éléments de la biodiversité qui font l’Homme et fonde le bien être de notre planète.

 

Dans le contexte socio-culturel politique du Cameroun actuel, de l’Afrique et du monde en général, la préservation de nos ressources naturelles devient une priorité absolue pour la survie de l’humanité et de l’écosystème tout entier. Il devient donc urgent de s’en préoccuper au vu du taux de pollution qui provoque, la montée des eaux, l’avancée du désert, la déforestation et le changement climatique observés, sur l’étendue du territoire mondial.

 

Sans cette prise de conscience, l’humanité est condamnée à une extinction massive et imminente, si rien n’est fait de manière active et préventive. Les multinationales, les plates-formes pétrolières et nucléaires, les sites d’abattage de la flore et de la faune fleurissent sur tous les continents à une vitesse effroyable. Par exemple le secteur automobile est classé comme l’un des plus pollueurs en Afrique, avec près de 4.000.000 de véhicules défectueux qui entrent dans le continent chaque année. Pour le cas du Cameroun, plus 80.000 véhicules atterrissent chaque année dans nos villes.

 

Sur le plan de l’enseignement, bien que des efforts soient perçus, certaines politiques éducatives publiques et privées du Cameroun et du reste du monde ne sont pas encore assez conscientes et réalistes des enjeux environnementaux. Elles ne mettent pas en avant dans leurs programmes ou manuels scolaires, les valeurs de l’écologie, de la terre et de l’environnement. Pourtant à nos yeux, la jeunesse reste la couche sociale la plus concernée parce que porteuse d’avenir et fer de lance des nations. À cet effet, l’Association des Eco-poètes du Cameroun propose ici une démarche Eco-culturelle qui donnera aux populations et à la jeunesse une vision précieuse de la vie en tant que phénomène biologique et mystico-sacré, fera comprendre nos origines et permettra de renaître dans les éléments naturels afin d’aiguiser notre conscience de la planète, et par là, orienter l’humanité vers ce qui est sain et durable pour tous les locataires de la terre.

 

LES PRINCIPES FONDATEURS DE CETTE RÉFLEXION

  • Une citoyenneté écologique responsable
  • Une démarche de l’art inspiré par la nature et en faveur de la nature
  • Une économie verte inscrite dans le cadre des développements des peuples

 

Au service de ces objectifs, l’association vise, par une création artistico-écologique, à rassembler et à diffuser les connaissances utiles pour l’homme, à tisser des réseaux de partenariats pluridisciplinaires, à sensibiliser les décideurs et à accompagner les acteurs du changement, ainsi qu’à accroître la somme des connaissances utiles par une contribution à la promotion de l’ECO-CULTURE. 

 

Laisser un commentaire